jeudi 17 janvier 2019

"le cap financier sera maintenau"

Entouré de son conseil municipal, Jean-François Ferron, maire de Champdeniers Saint-Denis, a adressé ses vœux à la population samedi matin 12 janvier, en présence du personnel communal, des forces vives, de Jean-Marie Morisset, sénateur, de Marie Marie-Pierre Missioux et de René Bauruel, conseillers départementaux, de Jacques Fradin, vice-président de la Communauté de Communes Val de Gâtine et d’élus du territoire.
Après avoir rappelé les principales réalisations de 2018, il a présenté les perspectives 2019. « Tout d’abord, le cap financier sera maintenu. Nous voulons agir sur la diminution de nos charges de fonctionnement et sur une capacité à emprunter retrouvée à l’horizon 2021 ».

Année de transition

« 2019, année de transition où les derniers projets de la mandature seront élaborés pour une mise en œuvre en 2020. Nous envisageons la réhabilitation du chemin du Tram dans la partie village retraite ; la réalisation, à terme, d’une liaison douce avec nos voisins de Cours ; la construction d’un city park, les premiers contacts sont déjà pris ; la sécurisation de l’hyper centre en partenariat avec l’agence territoriale de Gâtine. Champdeniers, c’est un bourg mais c’est aussi un ensemble de villages pour lesquels notre vigilance reste de mise. À ce titre, l’accès à un réseau numérique de qualité est une demande forte de nos concitoyens. Nous travaillons avec l’opérateur historique pour que des solutions pérennes soient trouvées.  Il me revient d’associer à cette présentation l’équipe municipale dont l’énergie ne se dément pas ainsi que l’ensemble des agents scolaires, administratifs et techniques »

Crise de vocation chez les maires


 Marie-Pierre Missioux a mentionné « la crise de vocation au sein des petites communes. En France, depuis le début du mandat en 2014, plus de 1.000 maires ont démissionné. Une augmentation de 32 % par rapport à la précédente mandature. Si l’image de l’élu peut parfois être bafouée au niveau national, gardons de la considération pour ceux qui s’engagent dans nos communes rurales ». Sujet d’avenir s’il en est, la conseillère départementale a porté la parole de la collectivité qui annonce « une couverture totale du territoire en 2025, avec le déploiement de la fibre optique ». En conclusion, le sénateur Morisset a rappelé « que le département est passé de plus de 300 communes à 256 en 2018, avec la création de 17 nouvelles bourgades. Je crois pourtant que les communes ont encore toute leur place dans notre organisation territoriale ».


Jean-François Ferron, le maire, a mis l’accent sur les efforts en matière de maîtrise des finances communales

vendredi 11 janvier 2019

Grand débat

Un cahier de doléances est à votre disposition dans le hall de la mairie