vendredi 1 août 2014

Le grand chantier de la Place du champ de Foire a commencé


Après des années de réflexion et des mois de procédure administrative, le grand chantier d’embellissement du bourg vient de commencer avec une première phase qui consiste en l’aménagement complet de la Place du Champ de Foire. Commencés lundi dernier 27 janvier, ces travaux devraient durer environ six mois.
Pour des raisons de sécurité tout à fait compréhensibles, ce parking est complètement fermé à la circulation et interdit au stationnement. La municipalité, consciente de la gêne temporaire engendrée par ces travaux, conseille de se stationner sur la place côté pharmacie Chétouane, place Saint-Antoine et son prolongement vers le lotissement Balzac ainsi que sur l’emplacement des anciens hangars Morin actuellement démolis (le terrain a été planifié, pour permettre le stationnement). Les bus passeront par la place du Maréchal-Juin. Le samedi matin la place côté pharmacie Chétouane sera réservée au marché.



L’aménagement de la Place du Champ de Foire la première phase d’un grand programme d’embellissement du bourg

Plan des travaux

Une délégation niortaise en visite au boulodrome


Depuis sa mise en service en mai dernier, le boulodrome couvert municipal de Champdeneirs connaît un franc succès. Accueillant régulièrement de nombreuses compétitions dont certaines de niveau national, cette structure est devenue la référence en matière d’équipement sportif pour la pratique de la pétanque. Plusieurs collectivités ayant des projets dans ce domaine s’intéressent fortement à cette construction de 864 m2 ayant la particularité d’être recouverte des panneaux photovoltaïques. C’est notamment le cas de la ville de Niort qui montré tout son intérêt pour ce boulodrome en effectuant une visite sur place jeudi dernier 16 janvier. La délégation niortaise composée de Régine Gallot, responsable des sports à la mairie de Niort, de Roland Armand, arbitre international et président de la Pétanque Pexinoise, de Serge Fleuriau, président de l’Electric Club Niortais, et de Yannick Prunier, président de l’entente Niortaise, a été accueillie à Champdeniers par Joël Morin, adjoint au maire, par Pascal Guignard, secrétaire de mairie et président du club local, et deux membres de l’Espérance Pétanquaise.
Cette visite a permis à Régine Gallot et à ses accompagnateurs, de recueillir le maximum de renseignements nécessaires au montage du dossier : références fédérales, montage du dossier financier avec les demandes de subvention., passation des marchés, entreprises, déroulement du chantier, etc.
Régine Gallot s’est dit « très agréablement surprise par la qualité des installations et de l’ensemble de ce site sportif reconnu au niveau national, théâtre des exploits de la pétanque de Champdeniers »

Régine Gallot, (3e à partir de la droite) et les membres autres membres de la délégation niortaise se sont montrés très intéressés par le boulodrome de Champdeniers

La Résidence du Parc rend hommage à son président

À l’occasion de la cérémonie des voeux 2014 à La Résidence du Parc, un hommage a été rendu par les résidents, les bénévoles, le personnel et les familles au Docteur Alain Champeil, retraité depuis peu et qui poursuit actuellement ses missions de Président du CCAS- maire jusqu’en mars prochain. L’occasion sera alors redonnée à l’EHPAD de l’honorer à nouveau pour son investissement dans le développement des projets, son écoute et la confiance accordée à chacun.
La Direction et l’équipe professionnelle en poste s’attachent, à rendre dynamique le site de La Résidence du Parc, en le rendant toujours plus attractif avec son accueil de jour Alzheimer de six places partagé avec les EHPAD de Mazières en Gatine et Secondigny, ses quatre places en Hébergement Temporaire et ses quatre-vingts accueils en séjour permanent.
Le complexe « EHPAD - village retraite » avec ses 30 logements type T2 sera prochainement enrichi par la construction du nouveau Pôle Santé qui vient s’adosser à l’ensemble architectural, à proximité du « Jardin des enfants » partagé avec le Centre socioculturel et l’Associatîon des Jardiniers du Paradis.


Alain Champeil, aux côtés de Bernard Martin, vice-président de’l’EHPAD, a présenté des derniers voeux en tant que maire et président du conseil d’administration de l’établissement.

Pascal GUIGNARD distingué pour son dévouement associatif et sportif


À Champdeniers, et bien au-delà, le nom de Pascal Guignard est étroitement lié au milieu de la pétanque et celui des relations publiques. Président emblématique de l’Espérance Pétanquaise de Champdeniers qui figure au plus haut niveau national, Pascal Guignard est la référence locale dans le milieu associatif et sportif. Sa grande modestie ne l’a pas empêché d’être un peu « la
star » de la cérémonie des voeux de la municipalité de Champdeniers organisée jeudi dernier 8 janvier. Il s’est en effet vu remettre des mains du maire Alain Champeil, au nom de Mme la Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, la médaille de la jeunesse et des Sports - échelon bronze.
Il est vrai que la « carrière » associative de Pascal mérite le respect : titulaire de sa première licence de pétanque à Champdeniers en 1975. Très vite remarqué par son dévouement et son sens de l’organisation, il est invité à intégrer le bureau de l’Espérance Pétanquaise de Champdeniers dès l’âge de 18 ans en 1977. Il en devient le secrétaire en 1979. Se voyant confié, pratiquement aussitôt, les rênes du club, il en est élu le président en 1985, fonction qu’il occupe depuis sans discontinuer avec les résultats que l’on connaît. Préférant travailler sans relâche dans la discrétion il a toujours fait preuve de dévouement au service de l’intérêt général du club et la cause publique.
Le maire Alain Champeil, s’est dit « très heureux de remettre cette récompense très méritée à Pascal qui a su mener Champdeniers au firmament de la pétanque nationale » avant d’ajouter « je suis d’autant plus heureux de remettre cette distinction à Pascal, qui est également le secrétaire de mairie inestimable, l’encéphale de la mairie de Champdeniers ».


Alain Champeil remet la médaille de la Jeunesse et des Sports à Pascal Guignard, président emblématique la
pétanque de Champdeniers

VOEUX DU MAIRE

La dernière d'Alain Champeil


La cérémonie des voeux adressés jeudi dernier par la municipalité revêtait un caractère un peu particulier puisqu’il s’agissait de la dernière pour Alain Champeil en tant que maire de Champdeniers Saint-Denis. Devant un parterre composé de l’ensemble du personnel, des responsables associatifs, des services publics, des conseillers municipaux actuels et anciens et des nouveaux arrivants, Alain Champeil a tenu à rendre un vibrant hommage à toutes celles et
ceux qui l’ont accompagné, entouré et aidé dans ses missions de premier magistrat de la commune durant ses deux mandats. Outre ses collègues du conseil municipal, Il a notamment mis l’accent sur les qualités de son personnel administratif, technique, des écoles et périscolaire.
Période électorale oblige, Alain Champeil s’est contenté d’évoquer les grands chantiers et projets en cours de finalisation dont les travaux vont débuter d’ici plusieurs semaines. C’est ainsi qu’il a commenté la première phase des travaux d’aménagement de la Place du Champ de Foire, la réhabilitation du Boeuf Couronné, la viabilisation de l’espace des anciens hangars Morin, la construction des nouveaux vestiaires au stade. Il a également souligné la collaboration de la
commune de Champdeniers avec la Communauté de Communauté de Communes du Val d’Egray dans le cadre des deux grands projets qui vont voir le jour cette année, à savoir la construction du Pôle santé Place du Château et du nouveau gymnase rue du Pré de l’Eteuf. Jean-François Ferron, son premier adjoint, se faisant le représentant de l’ensemble des collègues du conseil municipal, actuel et précédent, a tenu à souligner « les très bons rapports Alain Champeil avec
son conseil municipal permettant ainsi de réaliser un excellent travail au service de la collectivité

Les agents municipaux, les indispensables acteurs de la vie scolaire


Quelle que soit la collectivité territoriale, les agents municipaux participent en général très activement au bien être des enfants aussi bien pendant le temps scolaire que pendant le temps périscolaire. À Champdeniers Saint-Denis, la municipalité dispose d’un personnel des écoles et de l’accueil de loisirs de qualité et très impliqué. Pour ces raisons et à l’initiative de Fabienne Giraldos, adjointe aux affaires scolaires, le conseil municipal a souhaité organiser le 5 décembre dernier une petite réception en l’honneur de ces agents afin de leur signifier toute sa reconnaissance. Après Alain Champeil, le maire, Fabienne Giraldos n’a pas manqué d’éloges : « Depuis la rentrée scolaire, la modification du rythme scolaire a entraîné de grand changement dans votre travail. Nous avons longuement réfléchi longuement à la mise en place de ces activités. Nous vous avons sollicité, dans un premier temps, pour connaître vos préférences et vos aptitudes afin de trouver des activités diverses et variées sans trop augmenter la dépense publique. Je tenais, aujourd’hui à vous remercier pour votre implication dans ces APS (Activités périscolaires). D’abord, votre emploi du temps a été modifié puis une nouvelle responsabilité vous a été confiée. Vous avez travaillé et bien travaillé, pour que ces APS donnent satisfaction à une majorité d’enfants et de parents. Nous avons aussi, la chance d’avoir des bénévoles pour la bibliothèque, merci à elles pour leur disponibilité. C’est sous la houlette de Béatrice que tout ce petit monde essaie de faire partager le plaisir de la lecture. Continuons à échanger et réfléchir ensemble pour améliorer encore ces APS et merci à toute l’équipe pour le travail accompli et la réussite dans la mise en place des ateliers ».

Fabienne Giraldos (2e à droite) a tenu à remercier au nom du conseil municipal les agents des écoles et de l’accueil de loisirs pour leur implication dans la mise en place des nouveaux rythmes scolaires

Prévention et vigilance contre les cambriolages


Afin de sensibiliser la population sur les risques actuels de cambriolage ou de vol dans les résidences, une réunion publique d’information et de prévention a été organisée à l’initiative de l’adjudant Patrice Point, commandant la brigade de gendarmerie de Champdeniers, jeudi 19 décembre dernier à la salle de la Croix Rouge. Destinée à tout le monde, cette réunion était également destinée aux commerçants et aux seniors. Pour débuter la séance, l’adjudant Point a souligné l’augmentation des chiffres du délit de cambriolage en secteur gendarmerie. Afin de se protéger de ces désagréments, des conseils ont été formulés aux personnes venues assister à cette réunion. À partir d’un film « les visiteurs de 11 h » et de deux courts métrages pour les commerçants et les seniors, le gendarme a suggéré des conseils comme : sécuriser son habitation en la protégeant et en renforçant les points d’accès, en ne laissant pas d’argent liquide ou de bijoux facilement accessibles et en ne laissant pas les clés de véhicules dans des endroits facilement repérables, etc. en évitant les signes révélateurs de son absence (courrier accumulé dans la boîte aux lettres), surveiller l’environnement proche en demandant à un voisin de confiance de porter une vigilance particulière à son domicile en cas d’absence, en signalant ses dates d’absence prolongée à la gendarmerie. Signaler toute présence suspecte en composant le 17 (numéro gratuit), les véhicules et individus qui semblent se livrer à un repérage En conclusion à cette réunion le gendarme a insisté sur la solidarité de voisinage, sur l’adoption d’une posture de vigilance et l’acquisition de réflexes, ce dispositif devant permettre, outre de diminuer les risques de cambriolage, de retisser le lien social entre les habitants, de combattre l’individualisme en développant l’entraide et le soutien aux personnes vulnérables.


L’adjudant Point envisage d’organiser une nouvelle réunion de prévention contre les cambriolages au début de l’année 2014

Station d’épuration

Station d’épuration : une filière moderne et maîtrisée pour un milieu naturel préservé

Attendue depuis longtemps la toute nouvelle station d’épuration a été inaugurée jeudi après midi 5 décembre. Les habitants de Champdeniers et la rivière de l’Egray vont pouvoir bénéficier d’une eau plus propre.
Sous la conduite de Patrice Baudry, de la direction commerciale pour la région Grand Ouest de la Saur, Serge Lepeltier, ancien ministre de l’écologie et président de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, Pierre Lambert, Préfet des Deux Sèvres, Eric Gauthier, président du Conseil Général, et autres personnalités ont découvert cet équipement de haute technicité d’un montant de 1 450 000 € HT ne demandant que quelques heures d’entretien technique par semaine Philippe Albert, président du Syndicat Mixte des Eaux de Gatine (SMEG), maître d’ouvrage, a mis l’accent sur l’urgence du remplacement l’ancienne station d’épuration de Champdeniers, installée en 1972 et responsable de nombreux désagréments en matière d’environnement. Initié en 2008 ce projet avait pour objectif de proposer des ouvrages des traitements des eaux usées compatibles avec les orientations d’urbanisme décidées par la commune de Champdeniers par l’intermédiaire de son PLU.
Pour le SMEG, ce chantier d’envergure s’inscrit dans un lourd programme d’investissements 2012-2017 (7,8 M €) alors qu’il envisage de passer prochainement de 17 800 à 25 000 abonnés et « à vocation à couvrir toute la gâtine » selon M. Le Préfet. Créé en 1975, le syndicat, retourné en régie après avoir accordé une délégation de service public, n’a pris la compétence de l’assainissement collectif qu’en 1995, a confié le service technique à la Saur.
Le financement de cet ouvrage a été assuré par le SMEG à hauteur de 262 496 € HT, par l’Agence de l’eau avec une subvention de 409 303 € HT et un prêt à taux zéro de 613 200 € HT et le Conseil Général pour 165 200 €.

La construction de la station d’épuration de Champdeniers d’une capacité de 1 650 équivalents habitants est la première opération de cet ambitieux programme pluriannuel de travaux. Une attention toute particulière a été portée à l’intégration paysagère de l’ouvrage qui se situe dans le périmètre de l’église, édifice classé. Pour permettre l’absence de rejet dans l’Egray en période critique, une zone visant à conjuguer le stockage et d’évapotranspiration des eaux traitées a été réalisée : cette zone est propice à l’accueil de la biodiversité. Elle associe bassin d’aération par fines bulles, clarificateur et lits plantés de roseaux pour traiter les boues. Après quatre à cinq ans, les agriculteurs disposeront d’une fumure de fond à intégrer à la matière organique.
Alain Champeil, maire de Champdeniers, en rappelant « les pollutions boueuses qui ont obligé Champdeniers à abandonner ses propres sources » n’a pas manqué de souligner « les contraintes administratives entraînant des retards dans la vente des parcelles d’un lotissement communal » Eric Gautier a salué « les regroupements syndicaux pour une plus grande préservation de la ressource ». L’ancien ministre de l’écologie de 2004 à 2005, Serge Lepeltier, a ajouté « l’eau c’est la vie » et s’est souvenu « du dossier compliqué de sécheresse en Deux Sèvres où Niort a failli vivre une rupture d’alimentation en eau potable ».

Les personnalités découvrent les bassins d’aération par fines bulles
Visite de la nouvelle station sous la conduite de Patriice Baudry de la Saur. De gauche à droite Philippe Albert, Eric, Gautier, Serge Lepeltier, Pierre Lambert et Alain Champeil.

Achèvement de travaux de viabilisation du lotissement des Hauts de la Grange Lucas


La municipalité de Champdeniers Saint Denis a procédé vendredi dernier à la réception officielle des travaux de viabilité du lotissement communal des « Hauts de la Grange Lucas ». C’est ainsi que le maire Alain Champeil et son adjoint à l’urbanisme Joël Moreau ont pu constater l’achèvement de la première phase des travaux concernant les réseaux (eaux, électricité, assainissement collectif, téléphone, éclairage, voirie provisoire, etc.) réalisée par l’entreprise Morin sous la conduite du maître d’œuvre le cabinet Nicolet. Réception de travaux permettant ainsi d’enregistrer les premières demandes de permis de construire. Une deuxième phase relative à la voirie définitive notamment, sera programmée après les constructions.
Idéalement placé entre le supermarché et la route de Mazières à proximité immédiatement du bourg, ce lotissement est composé de dix-huit parcelles dont les superficies varient entre 500 et 700 m2 au prix de 52 € le m2 ; une d’entre elles étant destinée à recevoir, conformément à la législation, un logement social. Plusieurs parcelles ont déjà été réservées ; les personnes qui souhaitent obtenir des  renseignements peuvent s’adresser à la mairie de Champdeniers tél.  05 49 25 80 47.


Alain Champeil, à gauche, et son adjoint à l’urbanisme, Joël Moreau, ont constaté l’achèvement de la première partie de viabilisation du lotissement communal des Hauts de la Grange Lucas.

Ouverture du pôle santé souhaitée début 2015

Les professionnels de santé et les élus des cantons de Champdeniers, de Mazières en Gâtine et de Secondigny ont été invités mardi soir à la présentation officielle du projet de pôle santé qui semble être en bonne voie pour voir le jour à Champdeniers en début 2015, c’est du moins le souhait des différents acteurs.
Porté par l’association des professionnels de santé du canton de Champdeniers et de ses environs, et soutenu par la Communauté de Communes du Val d’Egray, ce projet a recueilli l’avis favorable de l’ARS (Agence Régionale de Santé) en Novembre dernier au titre d’une Maison de  Santé Pluridisciplinaire (MSP).
Thierry Lemaitre, vice président de la CCVE en charge du dossier, a rappelé le contexte avec l’environnement national, la situation du Val d’Egray, les atouts, les démarches du Val d’Egray et les orientations. « On constate une implantation médicale essentiellement sur Champdeniers, en centre bourg avec une représentativité médicale en nombre, variée et des services associés. Nos
orientations sont un projet de santé global, dont l’immobilier n’est qu’une partie, pour répondre aux besoins de services demandés par les habitants de nos communes, conserver toutes les professions de santé actuellement représentées sur nos territoires, favoriser l’implantation de jeunes médecins, attirer de nouveaux métiers de la santé, faire que notre territoire reste attractif »
Le Docteur Patrice Savary, président de l’Association de Professionnels de Santé, a mis l’accent sur l’urgence contre la désertification « Au-delà d’un contexte démographique dynamique, le canton de Champdeniers est classé en zone d’accompagnement prioritaire pour la médecine générale et en zone sous dotée pour les soins infirmiers. Il est donc urgent d‘agir afin de lutter contre une désertification médicale, dentaire et paramédicale. » ,
 
Thierry Lemaitre Le Dr Patrice Savary, Ronan Cesbron, technicien du Pays de Gâtine, vice-président de la CCVE, ont parlé d’une seule voix pour démontrer l’urgence de créer un pôle santé entre Champdeniers, Mazières et Secondigny

Un pôle santé en partenariat avec l’hôpital de Niort



Le Dr Patrice Savary, président de l'Association des Professionnels de Santé de Champdeniers et de ses environs, a annoncé l’accord de l’hôpital de Niort pour la mise en place d’une convention et a mis l’accent sur la télé-médecine.


Au cours de sa présentation du futur pôle santé à Champdeniers mardi soir, le Dr Patrice Savary, président de l 'Association des Professionnels de Santé de Champdeniers et de ses environs, a justifié l’urgence d’un tel projet en détaillant les besoins (mieux harmoniser vie professionnelle et privée, marier activités libérale et salariée, faciliter la formation professionnelle et l’accueil de stagiaires, s’appuyer sur un service d’urgence et des avis spécialisés avec des outils de télémédecine).
Les objectifs sont de répondre aux besoins de la population, de permettre une
meilleure accessibilité, faire de la maison de santé un pôle avancé et de rendre attractif pour les jeunes professionnels l’exercice médical et paramédical sur le territoire. Les outils sont différents ordres : la maison de santé, Les délégations des actes de soins, les délégations de tâches administratives et la télé-médecine « E santé ». Les porteurs du projet ont également obtenu un accord de principe pour un partenariat avec le Centre Hospitalier de Niort avec définition d’une convention cadre pour poursuivre et développer les collaborations en cours (gérontologie,  psychogériatrie), développer la communication entre les professionnels du territoire et ceux de l’hôpital (messagerie sécurisée, télé-médecine) et multiplier l’intervention de praticiens hospitaliers sur le territoire. Afin de répondre aux craintes de certains professionnels des cantons de Mazières et de Secondigny le Dr Savary insiste sur le fait que cette association est ouverte à tous et que le projet prévoit la création de pôles satellites afin de permettre un meilleur maillage du territoire ; nécessité démontrée par l’étude réalisée par Ronan Cesbron, technicien du Pays de Gâtine, qui en est à son 4e projet sur le département.