vendredi 1 août 2014

Ouverture du pôle santé souhaitée début 2015

Les professionnels de santé et les élus des cantons de Champdeniers, de Mazières en Gâtine et de Secondigny ont été invités mardi soir à la présentation officielle du projet de pôle santé qui semble être en bonne voie pour voir le jour à Champdeniers en début 2015, c’est du moins le souhait des différents acteurs.
Porté par l’association des professionnels de santé du canton de Champdeniers et de ses environs, et soutenu par la Communauté de Communes du Val d’Egray, ce projet a recueilli l’avis favorable de l’ARS (Agence Régionale de Santé) en Novembre dernier au titre d’une Maison de  Santé Pluridisciplinaire (MSP).
Thierry Lemaitre, vice président de la CCVE en charge du dossier, a rappelé le contexte avec l’environnement national, la situation du Val d’Egray, les atouts, les démarches du Val d’Egray et les orientations. « On constate une implantation médicale essentiellement sur Champdeniers, en centre bourg avec une représentativité médicale en nombre, variée et des services associés. Nos
orientations sont un projet de santé global, dont l’immobilier n’est qu’une partie, pour répondre aux besoins de services demandés par les habitants de nos communes, conserver toutes les professions de santé actuellement représentées sur nos territoires, favoriser l’implantation de jeunes médecins, attirer de nouveaux métiers de la santé, faire que notre territoire reste attractif »
Le Docteur Patrice Savary, président de l’Association de Professionnels de Santé, a mis l’accent sur l’urgence contre la désertification « Au-delà d’un contexte démographique dynamique, le canton de Champdeniers est classé en zone d’accompagnement prioritaire pour la médecine générale et en zone sous dotée pour les soins infirmiers. Il est donc urgent d‘agir afin de lutter contre une désertification médicale, dentaire et paramédicale. » ,
 
Thierry Lemaitre Le Dr Patrice Savary, Ronan Cesbron, technicien du Pays de Gâtine, vice-président de la CCVE, ont parlé d’une seule voix pour démontrer l’urgence de créer un pôle santé entre Champdeniers, Mazières et Secondigny