lundi 22 octobre 2018

Un outil performant adapté au service des résidents et de leurs familles


 
C’est en présence de M. Gilbert Favreau, président du conseil Départemental, de sa collègue Marie Pierre Missioux, de M. Flamant, Directeur de la délégation de l’Agence Régionale de Santé des Deux-Sèvres, du cabinet d’architecte et autres professionnels, que Jean-François Ferron, maire et président du CCAS de Champdeniers Saint-Denis, entouré de son conseil d’administration, ont inauguré vendredi dernier 14 septembre la troisième et dernière tranche du grand chantier de restructuration de l’Ehpad « la Résidence du Parc » de Champdeniers commencé il y a une dizaine d’années pour un coût total de  3,4 millions d’euros. Sous la conduite de la directrice de l’établissement, Valérie Guérrin, les officiels ont ainsi pu découvrir le pôle administration, l’espace accueil et le jardin d’intérieur faisant l’objet de cette dernière tranche de travaux.

Ce fut l’occasion pour Jean-François Ferron de « remercier pour leur investissement toutes celles et tous ceux qui ont contribué à cette lourde restructuration : Alain Champeil, maire de 
Champdeniers et Sophie Fournier, directrice alors, qui ont convaincu le conseil d’administration decessité à initier ce beau projet. Sa concrétisation, au travers d’une trentaine de mois  de travaux, a largement contribué au soutien de l’économie départementale puisque du cabinet d’architectes aux entreprises retenues en passant par l’assistance à maîtrise d’ouvrage, la quasi-totalité des intervenants sont Deux-Sévriens. Et nous avons pu, au quotidien, apprécier leur professionnalisme et leur disponibilité » il a souligné « la capacité des résidents, leurs  familles et, bien entendu tout particulièrement le personnel de cette résidence à s’adapter à des conditions de travail sans cesse changeantes ainsi que le rôle des directrices permettant une transition douce et fluide dans la nécessaire cohérence des trois phases de travaux ».


Valérie Guérrin souligne « qu’il faut des établissements de proximité, comme le nôtre à Champdeniers, qui offrent une réponse adaptée avec un environnement agréable, convivial et
humain aux personnes dont l’autonomie décline et qui ne peuvent rester chez elle ».

La réalisation architecturale est une réussite. Il s’agit une construction innovante répondant aux préoccupations environnementales avec les panneaux solaires et aux préoccupations d’amélioration des conditions de travail avec les équipements électriques d’assistance de la mise en mobilité des personnes. Tout a été pensé pour que les réponses aux besoins des personnes âgées soient si bien intégrées qu’elles en deviennent évidentes et naturelles avec la création d’un patio intérieur, d’un parcours de circulation « Voir dehors et être dedans » et d’un espace de restauration ouvert aux invités et hôtes du canton de Champdeniers.

Les résidents et les professionnels disposent ainsi de nouveaux espaces spacieux, riches, variés et évolutifs pour s’adapter aux besoins des personnes accueillies et favoriser le travail des équipes, qui doivent constamment faire preuve d’adaptabilité et de flexibilité.

Gilbert Favreau, insistant sur la réussite de cette réalisation, « a souligné le choix des différents présidents du CCAS de faire les travaux sur plusieurs phases avec l’aide financière du Département et l’ARS ». M. Flamant met en avant « dans ce chantier d’ampleur dans la durée : la qualité de l’accueil et des soins pendant les travaux, la volonté de l’établissement de s’engager dans des projets et une politique à terme forte avec projection sur le territoire ».