vendredi 26 juillet 2019

Le quartier de « Belébat » poursuit son urbanisation


Laissé libre depuis la démolition des ateliers communaux « hangar Morin », l’espace à l’entrée du Chemin de Belébat a trouvé preneur pour la construction d’un cabinet dentaire, une première partie ayant déjà été cédée il y a quelques années à une entreprise de peinture.
Jonction entre l’hypercentre et la partie nouvelle de Champdeniers : la réalisation de ce cabinet dentaire, qui accueillera à terme trois fauteuils, est la bienvenue car elle représente le lien entre le bâti de l’hypercentre et la zone pavillonnaire des Hauts de la Grange Lucas et la zone commerciale du Super U.
Profitant d’une réunion de chantier, Jean-François Ferron, le maire de Champdeniers, est venu mercredi dernier 17 juillet, saluer le porteur de projet. En quelques mots il « s’est félicité de cette initiative qui ne fait que conforter l’offre médicale en milieu rural tout en espérant que ce projet serve de déclic à l’installation d’autres professionnels en particuliers des médecins »




Le maire, Jean-François Ferron (à droite), est venu rencontrer le Dr Sergeev, son architecte et l’entrepreneur, lors d’une réunion de chantier de construction du cabinet dentaire sur une parcelle vendue par la commune

Francis Lucas honoré par la commune

Le maire de Champdeniers, Jean-François Ferron, a profité de la cérémonie du 14 juillet organisée dans l’ancienne commune de Champeaux, pour honorer un des agents municipaux, Francis Lucas, tout récemment retraité, en lui remettant la médaille d’honneur communale, départementale et régionale, échelon argent, attribuée par Mme Le préfet au titre de la promotion du 14 juillet 2019.


Francis Lucas s’est vu remettre la médaille d’honneur communale par le maire Jean-François Ferron, place Saint-Vincent de Champeaux à quelques pas de sa maison natale.


Petit clin d’œil : Comme tous les deux ans en alternance avec Saint Denis, cette cérémonie s’est déroulée à Champeaux, commune natale de Francis. En effet, il est né le 1er janvier 1953 à « la Cointrie » de Champeaux avant d’habiter pendant de longues années à la « Rigaudière » de cette même commune et de rejoindre Champdeniers. Entré dans la vie active dès l’âge de 14 ans en tant que commis de ferme chez M. Redien à la Soctière de Champeaux. Il est ensuite embauché à l’âge de 21 ans comme ouvrier chez M. Cosset, maçon à Saint Christophe Sur Roc, où il va rester 10 ans après quoi il va occuper ensuite divers emplois chez des privés. En 1993, il est embauché à la commune de Champdeniers en contrat emploi consolidé, reconduit plusieurs années jusqu’en 1998. Il est recruté par la commune de Champdeniers en tant qu’agent d’entretien stagiaire le 1er juin 1998 avant d’être titularisé le 1er juin 1999. Il a fait valoir aujourd’hui ses droits à la retraite à partir du 1er mars 2019 au grade d’adjoint technique territorial. En retraçant sa carrière, Jean-François Ferron, le maire de Champdeniers, a souligné « l’exemplarité de son parcours professionnel au service de la population. Pendant toutes ces années, vous aurez marqué par votre investissement le fonctionnement des services techniques et la vie communale en général»



Au Paradis avant les travaux de séances

Avant de commencer ses travaux en séance du 11 juillet, le conseil municipal a été invité à visiter le camping du Paradis sous la conduite Joël Morin, (à gauche), adjoint en charge du dossier